Pourquoi les croissants ont-ils cette forme ?

La question

Messieurs, si vous souhaitez faire plaisir à votre compagne, rien ne vaut un petit-déjeuner au lit amoureusement préparé. Pensez alors à l'indispensable café du matin, à un jus de fruit, un produit céréalier, un produit laitier, et surtout au fameux croissant chaud. Mais au fait, savez-vous pourquoi le croissant a une forme de croissant?
 
Croissant

La réponse

Vous n'êtes certainement pas sans savoir que les croissants font partie de ces pâtisseries que l'on nomme viennoiserie. Cela n'est pas un hasard puisque c'est à Vienne que le croissant fut inventé en 1683. A cette date, Vienne subit son second siège par les troupes de l'empire ottoman...
 
Une nuit, les soldats turcs tentent de creuser sous la muraille afin de rentrer par surprise et de prendre la ville. Heureusement, les boulangers de Vienne -levés avant l'aube- purent donner l'alerte. Rapidement, l'assaut fut repoussé et pour célébrer leur victoire, le souverain les autorisa à confectionner un pain, le Hörnchen (petite corne), en forme de croissant de lune, l'emblème de l'ennemi turc. Le message est fort: "Ennemi, nous vous bouffons au petit-dej!".
 
Si l'histoire retient Marie Antoinette d'Autriche comme l'importatrice du croissant en France à partir de 1770, les manuels culinaires français font mention déjà bien plus tôt de ce "gâteau en forme de croissant".
 
Le mot croissant n'apparaît quand à lui dans le dictionnaire qu'en 1863 sous la définition: "Petit pain ou petit gâteau qui a la forme d'un croissant".
 
Ne nous emballons pas, le croissant n'avait jusqu'en 1920 rien à voir avec celui d'aujourd'hui! En effet, ce n'est qu'à cette date qu'un boulanger français eut l'idée de changer la recette pour de la pâte feuilleté enrichie en beurre.
 
En résumé...
 
En 1683, l'empire Ottoman attaque Vienne pour la seconde fois. Un matin à l'aube, les turcs attaquent la ville en surprise. C'était sans compter sur les boulangers de la ville levés à l'aube qui purent donner l'alerte ! Rapidement repoussés, les turcs quittèrent la ville et le siège fut levé. Pour fêter cela, une pâtisserie fut crée à l'effigie du croissant turc -symbole de l'ennemi- mangé au petit-déjeuner : le croissant était né !

Pour aller plus loin...

- Histoire du croissant (article sur "Pain et tradition")
 
Lien retour vers la boite à Pourquoi
Aucun vote pour le moment