Pourquoi le sapin de Noël ?

La question

Vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi Noël rime souvent avec l'installation dans le salon d'un beau sapin vert, décoré en famille. Quelle est cette tradition étrange de décorer un arbre ?
(question posée par Elsa)
 sapin de noël

La réponse

Autrefois, il existait entre 2000 et 1200 ans avant Jésus Christ, dans la tradition dite païenne (non chrétienne) une fête ayant lieu dans la nuit du 24 décembre. C'était le solstice d’hiver, marquant la 'Renaissance du Soleil'.
 
En 354, le pape Libere fixe le jour de la naissance de Jésus également dans la nuit du 24, afin de contrer cette fête païenne. Il existait à l'époque un culte de l’arbre, symbole de la Terre et du vivant. Des offrandes étaient faites à un arbre enflammé, symbole du buisson ardent. Chez les germains, ce culte dit 'de la buche de Jül' impliquait des offrandes aux démons pour protéger les étables des sorcières.
L'église voit alors d’un très mauvaise œil ces pratiques, symboles du monde païen, et refuse la tradition de l’arbre pour le solstice d’hiver (devenu Noël).
 
Mais alors, comment le sapin fut-il associé à cette fête ?
Les traditions ont la vie dure, et pour contenter tout le monde, il fallait un arbre. Evidement, un conifère ferait mieux l’affaire : il reste vert et majestueux en hiver. Le prétexte est trouvé à la fin du VIIe siècle lors de la conversion des peuples germains par Saint Boniface. Ce moine évangélisateur voulait convaincre les druides que le chêne n’était pas un arbre sacré. Au alentour de la ville de Geismar (Allemagne), il en fit donc coupé un. En tombant, l’arbre écrasa tout ce qui était à sa portée, sauf un petit sapin. Le hasard fut décrété miracle par l’Eglise, et le sapin devint l’Arbre de l’Enfant Jésus.
 
Le sapin de Noël mis toutefois longtemps à s’imposer comme tradition culturelle moderne. En France, la première allusion au 'sapin de Noël' vient de l’Alsace, en 1521. Dans la ville de Sélestat, à la Bibliothèque Humaniste, est conservé un document faisant référence à la protection des sapins de la forêt municipale par des gardes forestiers et d’une amende de 4 shilling à quiconque en couperait un pour Noël dans cette forêt-ci.
Toujours en France, il semble que la tradition se soit imposée par deux sapins de Noël marquants :
  -  En 1738, le sapin décoré de Versailles, installé par Marie Leszczynska, épouse de Louis XV.
  -  En 1837, le sapin décoré des Tuileries, installé par la duchesse d'Orléans Hélène de Mecklembourg
Mais le sapin se serait surtout répandu en France après la guerre de 1870, où l'Alsace et la Lorraine sont "perdues" par la France et passent du côté Allemand. Par sympathie et soutien pour ces deux régions arrachées à la mère patrie, les français ont petit à petit adopté et généralisé cette tradition typiquement Alsacienne.
 
Origine de quelques décorations traditionnelles de Noël :
  - L’étoile au sommet du sapin : représente l’étoile de Bethléem qui guida les rois mages jusqu’à l’étable où naquit l’enfant Jésus.
  - Les boules de Noël : reste de l’ancienne tradition Vikings de l’arbre brûlé. Alors que les rois sacrifiaient neuf mâles par l’immolation, les pauvres accrochaient des pommes et des pâtisseries à l’arbre, symbole du péché originel ; la pomme du jardin d’Eden, présente dans l’ancien testament.
  - Les guirlandes : elles rappellent les 'guirlandes' au sens frises artistiques, présentes sur les monuments gréco-romains et symbolisant l’abondance et la célébration.
  - Les fils fins argentés : Ils représentent des cheveux d’anges, symbole protecteur. Cette décoration fut inventée à Lyon en 1930.
  - Les cadeaux : Les premiers cadeaux de Noël furent la mire, l’or et l’encens, offerts à Jésus par les rois mages. Les cadeaux sont également le rappel qu’à Noël, par l’intermédiaire de son fils Jésus, 'Dieu c’est offert à nous tous'.
Logo attention
Attention : le père Noël ne fait pas partie de la tradition chrétienne de Noël. Mais ceci est une autre histoire....
 
En résumé...
 
La tradition du sapin de Noël le 24 décembre est l'adaptation chrétienne de la fête du Solstice d'Hiver, célébrée le 24 décembre par la tradition païenne d'il y a 2000 ans avant JC.
La fête de Noël fut crée par l'Eglise Chrétienne en 354 par décret du Pape, fixant la naissance de Jésus Christ dans la nuit du 24 décembre. Le sapin de Noël apparu pour sa part au VIIème siècle avec la légende de Saint Boniface. Ce moine évangélisateur, voulant convaincre les peuples germains que le chêne n'était pas sacré en fit abattre un énorme près de la ville de Geismar. En tombant, celui-ci détruisit tout alentour sauf un petit sapin vert. L'Eglise y voyant un signe décréta alors le sapin symbole de l'enfant Jésus. Ainsi naquit le sapin de Noël.... dont la tradition ne se développa en France qu'à partir du XVIIIème siècle.
 
Lien retour vers la boite à Pourquoi
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 3.7 (13 votes)