Pourquoi dit-on "être mis à l'index" ?

La question

Après sa mise à l'index, la proposition de loi ... Cette phrase, tirée d'un article de journal, suggère le rejet d'une proposition de loi. Pointer du doigt? Montrer à la risée de tous? Savez-vous pourquoi l'on dit : 'mettre à l'index' pour rejeter quelque chose ?
Main

La réponse

Mettre à l'index signifie littéralement 'placer dans l'index d'un ouvrage', c'est-à-dire 'indexer' ou encore 'prendre en compte'. Pourtant, le sens commun de l'expression est de décider la mise au rebus, le rejet de quelque chose. En quoi une chose rejetée est-elle mise dans un index ?
 
L'origine de cette expression provient originellement du rejet par l'église catholique de certains ouvrages jugés impurs, infidèles ou obscènes. Parmi ces ouvrages se retrouvent donc ceux traitant de magie, de sorcellerie ou encore d'hérésie envers la religion catholique.
 
En 1557, le pape Paul IV fait paraître à la demande de l'inquisition le premier index. Nommé également Index librorum prohibitorum (index des livres interdits), cette liste fut mise à jour régulièrement jusqu'en 1948.
Logo attention
La 32e et dernière édition -bien que d'autres livres furent encore mis à l'index plus tard- contient plus de quatre mille titres (six mille y auraient au total figuré) et interdit des ouvrages de presque tous les auteurs occidentaux connus. Diderot, Pascal, Rousseau, Descartes, Malebranche, Balzac, Voltaire et bien d'autres y sont inscrits. Cependant, d'autres, auxquels nous serions tentés de penser, n'y figurent pas. Par exemple le livre Mein Kampf d'Hitler n'a jamais été mis à l'index.
Error
- Le dernier livre mis à l'index le fut en 1961, par Jean XXIII, il s'agissait de La Vie de Jésus de l'abbé Jean Steinmann.
- Les écrits de Copernic sur l'héliocentrisme (5 mars 1616) n'ont été supprimés de cet index qu'en 1835.
La Congrégation de l'Index, crée en 1571, avait pour rôle la mise à jour de cet index. Il est intéressant de noter que la décision de mise à l'index n'était pas un simple choix arbitraire mais résultait d'un procès où l'auteur pouvait venir défendre et argumenter ses positions. La possibilité lui était alors offerte de corriger et rééditer ses travaux. L'index fut aboli en 1966 suite à une déclaration du Vatican précisant que L'index garde sa valeur morale [...] mais n'a plus force de loi ecclésiastique avec les censures qui y sont attachées. L'Église fait confiance à la conscience mûre des fidèles.
 
En résumé...
 
L'expression mettre à l'index, signifie rejeter. L'origine de l'expression se retrouve dans sa signification littérale : la chose mise à l'index est indexée, placée dans un index. Cet index, c'est l'Index librorum prohibitorum (index des livres interdits) tenu par l'Eglise Catholique durant des siècles. Un livre ou une idée était donc littéralement mise à l'index, c'est à dire placée dans cette liste des livres interdits par l'Eglise car jugée impure, infidèle ou obscène.

Pour aller plus loin...

- l'Index des livres interdits (article Théonoptie)
 
Lien retour vers la boite à Pourquoi
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 4 (3 votes)