La tour Eiffel change de taille suivant la température

Tour eiffel
La hauteur de la Tour Eiffel varie d'une quinzaine de centimètres au cours de l'année. Elle grandit un peu lors des fortes chaleurs et rapetisse quand la température descend.
 
Ceci est le résultat d'un effet appelé en physique la dilatation thermique : à pression constante, le volume d'un corps augmente lorsque la température augmente. Cette augmentation est plus ou moins importante suivant le coefficient de dilatation de la matière constituant le corps. En d'autre termes, toutes les matières (et donc les choses) se dilatent quand il fait chaud et se rétractent quand il fait froid, mais certaines matières le font plus que d'autres.
 
L'acier dont est constituée la tour Eiffel a un coefficient de dilatation relativement important ce qui explique de telles variations.
 
Le verre subit sensiblement la même dilatation. C'est à cause de ce phénomène que naît la réaction du verre au choc thermique. Un verre en verre fortement chauffé puis brusquement refroidit ne résistera pas à la brusque variation de son volume. Les forces crées le font littéralement éclater!
 
D'autres matières se dilatent encore plus: le bitume par exemple. C'est un grave problème pour les ponts qui s'allongent en été et se rétractent en hiver. Une rétractation trop importante risquerait de détruire déchirer le pont! Heureusement, ceux-ci sont équipés de joints de dilatation. Idem pour les autoroutes !
 
Notez enfin que la dilatation thermique est également la cause du robinet d'eau chaude qui semble couler de moins en moins fort.
 
Différent joints de dilatation
Différents joints de dilatation sur autoroute, route et pont
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 4.7 (9 votes)